2017-03-09 Réunion du collectif

Date : 03 mars 2017

Présents: Marc B, Philippe, Joël, Guy, Fanny, Gérard, Yannick, Christine, Sylvie F, Elisabeth, André

 

Ordre du jour :

  • Retour sur la journée de la monnaie locale à Carrières sous Poissy 
  • Projet MLC Cergy-Pontoise 
  • Outils informatiques utilisés par le collectif
  • Adoption du mode de prise des décisions au sein du collectif
  • Projet Magasin coopératif

 

Retour par Marc sur la journée de la monnaie locale à Carrières sous Poissy

 Journée d’information sur les MLC avec plusieurs stands : 

  • La pêche Montreuil, le Mantois en Transition, le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse ;
  • Les acteurs de la monnaie nationaux : la monnaie Coopek, France Barter, la Nef, le Crédit Coopératif ;
  • Les acteurs de la transition : Biocoop, Enercoop.
  • SEL de Carrières et de Poissy, Cergy-Pontoise en transition. 

Lors de cette journée, la 2ème monnaie locale d’Ile de France, le Louis, a été frappée. A ce jour, cette monnaie rassemble 40/50 adhérents mais pas de commerçants et a vocation à s’étendre sur le 78 et le 95. Selon Marc, ce lancement est un peu précipité et pas suffisamment collectif.  
A cette occasion, Marc a discuté avec l’initiateur de la monnaie complémentaire numérique, le COOPEK, Gérard Poujade. A suivre de près le lien entre MLC et COOPEK.  
A l’origine à vocation régionale, la pêche de Montreuil, après 2 ans d’existence rassemble 50 commerçants sur une dizaine de communes.  
 

Projet MLC Cergy-Pontoise

La discussion s’engage et les difficultés d’avancement du projet MLC sur Cergy-Pontoise sont évoquées. Finalement le groupe adopte la proposition de Gérard de relancer au sein du collectif un appel à la constitution de 2 groupes de travail : 

  • Un groupe en charge d’élaborer un argumentaire sur la MLC adapté à Cergy-Pontoise (connaissance du territoire, commerçants, prestataires, services que peut rendre une MLC …)
  • Un groupe chargé de préparer des réunions d’information sous différentes formes (par ex. tables rondes) sur la MLC afin de sensibiliser le plus largement possible. 

 

Outils informatiques utilisés par le collectif

Des participants font état de difficultés dans l’appropriation des outils Framaxxxxx. Pour le travail en groupe, est citée l’expérience de l’utilisation de Facebook. Le principe d’une nouvelle formation aux outils est adopté et l’invitation sera lancée par Marc. 
 

Concernant les formations internes au collectif, Sylvie Gerber propose une séance sur la sociocratie, et la CNV, Communication non violente. Sylvie fera parvenir un Framadate.

Gérard se propose de faire une séance d’information sur la culture péri-urbaine au sein et autour de CergyPontoise. Dans le même domaine, rappel de l’information déjà donnée par Sylvie F sur la liste sur la création d’un MOOC
 

Adoption du mode de prise des décisions au sein du collectif

Rappel par Marc de ce qui figure dans le projet de statut : une décision prise par consentement est une décision adoptée si aucune objection argumentée ne lui est opposée. Si opposition argumentée, le groupe discute et une nouvelle proposition peut en résulter et être adoptée par consentement ou bien l’objection peut être levée du fait de la discussion et permettre le consentement (voir ce document). Ce principe est validé par l’ensemble des présents.

 

Statuts future association CPET

Une précédente réunion a été consacrée à la discussion sur les statuts de l’association CPET du fait d’une éventuelle transformation du collectif en association. Ces statuts sont quasi finalisés et l’association pourrait donc être créée rapidement. La discussion n’a pas débouché sur un consentement, certain-e-s souhaitant la création rapide, d’autres la jugeant moins urgente. Le règlement intérieur reste à élaborer. Souhait de certain-e-s que ce point soit mis à l’ordre du jour d’une prochaine réunion.  
 

Projet Magasin coopératif

Sylvie rappelle que c’est à la suite de la projection à Utopia du film « Food Coop » et du débat faisant apparaître un intérêt chez nombre de personnes qu’est née l’idée du projet de magasin coopératif. La Louve, supermarché coopératif et participatif à Paris est citée en exemple tout en sachant que ce sera difficile d’atteindre cette échelle sur Cergy-Pontoise. La Louve a en effet déjà près de 20000 abonnés sur Facebook. Quoi qu’il en soit, sur Cergy-pontoise, le groupe rassemble 50 personnes et 3 réunions ont eu lieu avec 15 à 20 participant-e-s à chaque fois. 

Des groupes ont été constitués parmi les personnes intéressées :

  • Gouvernance et communication
  • Accueil des nouveaux intéressés
  • Documentation
  • Etude de l’existant sur le territoire Cergy-Pontoise
  • Nature du projet : priorités, souhaits de chacun, quelle éthique etc. Un questionnaire est en cours d’élaboration 

 
Un glossaire va également être constitué afin d’expliciter tous les termes et concepts utilisés dans le cadre de ce projet. 

Sur la nature du projet, plusieurs visions sont présentes :

  • groupement d’achat
  • stockage  
  • magasin type La Louve 

Les participants de CPET à ce projet feront une présentation plus détaillée lors de notre réunion mensuelle de mai 2017. 
Une discussion s’engage quant à l’apport spécifique de CPET sur le projet. Rentre-t-il dans les objectifs de CPET ? Le tour de table est unanime sur le fait que ce type de projet doit être soutenu par le collectif. Il est rappelé que l’un des buts de CPET est de faire la promotion de telles initiatives. 
 
Framaliste du groupe magasin coopératif : magasincooperatifcergypontoise@framalistes.org 
 

Journée de la transition en septembre 2017

Gérard nous alerte sur sa préparation 
 
 

Prochaine réunion  Jeudi 13 avril 20h.  

A mettre à l’ordre du jour :  

  • réponses à la relance de Gérard sur la monnaie locale.
  • Journée de la transition de septembre 2017
  • Création de l’association CPET ??   
Vous devez être connecté pour poster un commentaire