2015-01 - réunion mensuelle

date : 13 janvier 2015

présent(e)s: Jessica, Elina, Julien, Sylvie L, Sylvie F, Elisabeth, Kevin, Michèle F, Guy, Michèle C, Bastien, Marc, Anaël.

Après un tour de table de présentation, trois thèmes sont abordés au cours de cette réunion :

  • le premier concerne l’objet et le fonctionnement du collectif Cergy-Pontoise en transition (I)
  • Le second porte sur la question du logo du collectif. (II)
  • Enfin, il est question des différents projets du collectif (III)

I – l’Objet et le fonctionnement du collectif :
Les échanges concernent d’abord la question de l’objet du collectif de Cergy-Pontoise en transition. Quelle est sa place dans la ville ? Quel est son rôle ? Que peut-on appeler une action « initiative en transition » ? Comment se manifeste le collectif ? Quelle démarche le collectif entreprend-il ? Qu’est ce qui distingue le collectif du SEL ou de l’action d’autre association?
Concernant l’objet du collectif, les membres de la réunion convergent pour considérer que ce collectif vise à conduire la transition de la société vers le post carbone et à organiser une société de l’après pétrole. Il est évoqué le terme de « résilience » pour rappeler qu’elle peut représenter quelque chose de positif. Le but du collectif dans cette idée de transition est d’amener le développement des circuits courts et à changer les modes de déplacements en valorisant par exemple la pratique du vélo. Ce changement de société doit également conduire à « refaire du lien social ».
Après avoir défini le but du collectif, un débat a lieu sur son action. Comment porter ces idées dans Cergy-Pontoise ?
Une idée, souvent revenue, est d’amener les membres du collectif à participer à toutes les initiatives de concertations locale : concertation sur le plan local de déplacement, être présent dans les Conseils d’initiatives locaux, Conseil Consultatif du développement durable, « Maison du Projet » dans le cadre de la réhabilitation du quartier Axe-Majeur Horloge. Un tempérament est apporté à cette participation du collectif à l’ensemble des initiatives de concertation : Peut-on participer à tout ? Est ce que le collectif ne pourrait pas être conçu comme un réseau d’associations et d’individus qui coordonneraient leurs actions au sein de Cergy-Pontoise?

Enfin il est abordé la question des groupes de travail au sein du collectif. Sont citées les propositions de groupes suivantes :

  • Agriculture urbaine
  • Transition énergétique
  • Déplacement actif
  • Rénovation énergétique
  • Économie
  • Revenue de base
  • Éducation populaire
  • Communication et planning d’action

Il apparaît nécessaire que le collectif noue un lien avec les écoles (ESSEC, Université des Chênes, Ecoles des beaux arts, école d’ingénieur) et les institutions de Cergy-Pontoise (Mairie, maison de quartier, agglomération) et possède des contact à chacun de ces endroits. Certain contacts ont déjà pris au sein de l’Essec (Marc & Yves-Marie) ou de l’Université de Chênes (Bastien). Le collectif est informé du projet d’une association étudiante d’installer des bacs de culture dans la cour de l’Université des Chênes.

II – Le logo du collectif

Certains membres du collectif estiment qu’un logo est indispensable, d’autre sont moins convaincu. L’avantage du logo serait d’identifier le collectif. Un vote pourrait décider la mis en place d’un logo ou pas.

III – Développement sur les Actions et Projets du collectif 

  • Discussion sur les terrains mis à disposition par la ville de Cergy pour les incroyables comestibles.
  • Présentation du projet de projection de films tourné à Cergy et dans l’agglo de Cergy-Pontoise suivi d’un débat. La première projection publique aura lieu au LCR des genottes le vendredi 6 février 2015. Il s’agit du film l’ami de mon amie d’Eric Rohmer. La projection sera suivie d’un débat sur la question du centre et de la périphérie en région ile de France et plus précisément de la problématique sur la place de Cergy-Pontoise dans le Grand Paris.
  • Discussion sur des actions autours de la pratique du vélo. L’association Allez y a vélo évoque sa difficulté à recruter de nouveaux adhérents. Il est proposé d’organiser des promenades à vélos le vendredi soir, de créer un lien entre cette association et Cergy City Ride.

Lors de la prochaine réunion il conviendra de réfléchir à des groupes de travail auquel les membres du collectif souhaiteraient participer et s’inscrire au sein de ces groupes.

CR pris et rédigé par Anaël

Vous devez être connecté pour poster un commentaire